Page 88 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 88
Rapport annuel du COR – Juin 2016

Le veuvage explique ainsi que les écarts de niveau de vie moyen et de taux de pauvreté entre
les femmes et les hommes soient un peu plus marqués parmi les retraités, notamment ceux
âgés de 75 ans et plus, que dans l’ensemble de la population80.

Figure 2.30 – Niveau de vie moyen à la retraite des femmes rapporté à celui des hommes
et écart de taux de pauvreté à la retraite entre les femmes et les hommes

Niveau de vie moyenRapport de niveau de vie moyen desannéeTaux de pauvretéannée
110%femmes et des hommes retraités 10,0

105% 1996 9,0
1997 8,0
100% 1998 7,0
1999 6,0
95% 2000 5,0
2001 4,0
90% 2002 3,0
2003 2,0
2004 1,0
20050,0
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2012*
2013*

Ecart entre le taux de pauvreté des
femmes et des hommes retraités
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2012*
2013*

Lecture : en 2013, le rapport entre le niveau de vie moyen des femmes retraitées et celui des hommes retraités
était de 96,0 %, autrement dit le niveau de vie moyen des femmes était inférieur de 4,0 % à celui des hommes
parmi les retraités ; le taux de pauvreté des femmes retraitées était supérieur de 0,6 point à celui des hommes
retraités.
Note : le niveau de vie d’une personne désigne le revenu disponible par unité de consommation du ménage
auquel appartient cette personne. Les revenus du patrimoine financier sont estimés par l’INSEE à partir des
enquêtes Patrimoine successives. Les loyers imputés aux propriétaires ne sont pas pris en compte ici. Comme les
estimations de revenus financiers sont légèrement bruitées, les niveaux de vie moyens sont lissés sur trois ans
(mais pas les taux de pauvreté).
À compter de 2013, les calculs (2012* et 2013*) sont réalisés à partir de la nouvelle enquête ERFS de l'INSEE,
rénovée en 2013. Désormais, l'impôt déduit du revenu d'une année est l'impôt payé durant cette même année (et
non celui payé au titre des revenus de l'année) et les majorations de pension pour trois enfants et plus ainsi que
l’avantage en nature constitué par la participation des employeurs aux contrats collectifs de complémentaire
santé sont désormais comptabilisés dans le revenu disponible. Cette rénovation tend à améliorer le niveau de vie
des retraités. Les calculs sur l'enquête précédente s'arrêtent en 2012, la donnée 2013 correspond à une
extrapolation des évolutions 2012-2013 sur la base de l'enquête précédente.
Champ : personnes retraitées vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire dont le revenu déclaré
au fisc est positif ou nul et dont la personne de référence n'est pas étudiante. Les personnes âgées vivant en
institution sont hors champ.
Sources : INSEE-DGI, enquêtes Revenus fiscaux rétropolées de 1996 à 2004 ; INSEE-DGFiP-CNAF-CNAV-
CCMSA, enquêtes Revenus fiscaux et sociaux de 2005 à 2013.

le mari n’est pas encore à la retraite ont un niveau de vie en moyenne supérieur aux hommes retraités dont la
femme n’est pas encore à la retraite. Ceci pourrait s’expliquer, entre autres, par le fait que les hommes qui
prennent leur retraite tardivement (susceptibles d’être encore actifs lorsque leurs femmes partent à la retraite) ont
des revenus relativement élevés, ou encore par l’inactivité de certaines femmes avant la retraite (sans revenus
propres et susceptibles de ne pas être à la retraite lorsque leurs maris le sont).
80 En 2009, dans l’ensemble de la population, le niveau de vie moyen des femmes était inférieur de 2,7 % à celui
des hommes et le taux de pauvreté des femmes était supérieur de 1,2 point à celui des hommes. Voir INSEE
(2012), « Femmes et hommes - Regards sur la parité », Insee Références.

86
   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93