Page 64 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 64
Rapport annuel du COR – Juin 2016

Figure 2.16 – Pension nette relative et niveau de vie relatif des retraités projetés

Pension nette moyenne de l'ensemble des retraités Niveau de vie des retraités
rapportée au revenu d'activité net moyen rapporté à celui de l’ensemble de la population

80% 120%
110%

70%
100%

60% 90%
80%

50%
70%

40% 60%

2005
2015
2025
2035
2045
2055
2005
2015
2025
2035
2045
2055

Obs 2% 1,8% Obs 2% 1,8%
1,5% 1,3% 1%
1,5% 1,3% 1%

Note et champ : voir figure 2.14. L'évolution du niveau de vie en projection est calculée en tenant compte
uniquement des évolutions de la pension nette moyenne relative et du nombre d'unités de consommation par
ménages (projeté à partir du modèle DESTINIE de l'INSEE). Le niveau de vie relatif est amélioré d'environ
1 point à compter de 2013 par le changement d'enquête ERFS de l'INSEE (voir 2.14).
Sources : INSEE-DGI, enquêtes Revenus fiscaux rétropolées de 1996 à 2004 ; INSEE-DGFiP-CNAF-CNAV-
CCMSA, enquêtes Revenus fiscaux et sociaux de 2005 à 2012 ; projections COR – juin 2016 ; INSEE, modèle
DESTINIE.

b) Le taux de pauvreté des retraités

Il est pertinent de s’intéresser également au niveau de vie des retraités les moins aisés. Le taux
de pauvreté est, à cet égard, une mesure de la dispersion des niveaux de vie45. Après avoir
fortement baissé entre 1970 et 1996, celui-ci est resté globalement stable, entre 8 % et 10 %,
entre 1996 et 2013 – mais en légère diminution entre 2010 et 2013. Cette diminution peut
s’expliquer, entre autres, par la baisse en euros constants du seuil de pauvreté (qui passe, par
mois, de 1 012 à 995 euros de 2013 entre 2010 et 2013, avec l’ancienne enquête ERFS) – liée
à celle du revenu médian de l’ensemble de la population –, et par les revalorisations
exceptionnelles du montant du minimum vieillesse pour les personnes seules, qui ont été plus
élevées que l’inflation entre le 1er septembre 2008 et le 1er avril 2013. Ce taux se situe, depuis
les années 1980, sensiblement en deçà de celui de l’ensemble de la population (13,6 % en
2013). Ceci est valable pour les femmes comme pour les hommes.

Le changement d’enquête ERFS ne modifie pas substantiellement ces constats. Il conduit
toutefois à accroître en 2013 l’écart entre le taux de pauvreté des retraités (8,6 % avec
l’ancienne enquête contre 7,9 % avec la nouvelle, soit - 0,7 point) et celui de l’ensemble de la
population (14,0 % contre 13,6 %, soit + 0,4 point).

45 Le taux de pauvreté est défini comme la proportion de personnes dont le niveau de vie est inférieur au seuil de
pauvreté, calculé ici comme une fraction de 60 % du niveau de vie médian – actualisé année après année – de
l’ensemble de la population française.

62
   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69