Page 41 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 41
Rapport annuel du COR – Juin 2016

Les évolutions des trois facteurs, projetées jusqu’à 2060 dans les divers scénarios
économiques, sont représentées dans les graphiques ci-après et discutées dans les sous-
sections qui suivent.

Figure 2.1– Les trois facteurs de la situation financière du système de retraite

(2.1.a) (2.1.b) (2.1.c)
Rapport entre le nombre de Taux de prélèvement global Pension moyenne de l’ensemble des
cotisants et le nombre de retraités (en % de la masse des revenus
retraités, relative au revenu
2,5 d’activité bruts) d’activité moyen
2,3
2,1 35% (en % du revenu d’activité
1,9 moyen brut)
1,7 30%
1,5 60%
1,3 25%
1,1 55%
20%
50%

45%

40%

35%

30%

2000
2010
2020
2030
2040
2050
2060
2000
2010
2020
2030
2040
2050
2060
2000
2010
2020
2030
2040
2050
2060

Obs 2% 1,8% Obs 2% 1,8% Obs 2% 1,8%

1,5% 1,3% 1% 1,5% 1,3% 1% 1,5% 1,3% 1%

Lecture : en 2014, on compte 1,7 personne en emploi pour 1 retraité de droit direct (tous régimes confondus) ;

les ressources affectées au système de retraite représentent 31,3 % de la masse des revenus d'activité bruts et le

montant brut moyen de pension de l'ensemble des retraités de droit direct vaut 52,1 % du revenu d'activité

moyen.

Champ : ensemble des régimes de retraite français légalement obligatoires, y compris FSV et SASPA, hors

RAFP et hors compte pénibilité. Retraités ayant au moins un droit direct de retraite.

Source : projections COR – juin 2016.

i) Perspectives d’évolution du rapport entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités
et de l’âge moyen conjoncturel de départ à la retraite (graphique 2.1.a)

Le rapport entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités dépend pour l’essentiel de
facteurs extérieurs au système de retraite – en premier lieu, de la pyramide des âges de la
population française, marquée par les conséquences du baby boom et, dans une moindre
mesure, de l’allongement de l’espérance de vie à 60 ans. Il dépend également de l’âge moyen
conjoncturel de départ à la retraite, qui est directement lié à la réglementation en matière de
retraite et mérite à ce titre une attention particulière.

Cet âge a relativement peu fluctué au cours des années 2000, entre 60 ans et demi et 61 ans. À
l’intérieur de cette fourchette, il a légèrement diminué à partir de 2004, notamment à la suite
de la mise en place des retraites anticipées pour carrière longue, avant de commencer à croître
à partir de 200912, et plus encore à partir de 2011 sous l’effet de la réforme des retraites de
2010.

12 À la suite de plusieurs mesures de la LFSS pour 2009, notamment la restriction d’accès aux retraites anticipées
pour carrière longue et des possibilités de mise à la retraite d’office par les employeurs.

39
   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46