Page 39 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 39
Rapport annuel du COR – Juin 2016

1. La situation financière du système de retraite

Un système de retraite par répartition est équilibré chaque année si la masse de ses ressources
– la masse des prélèvements dont le produit est affecté au financement des retraites –
correspond exactement à la masse de ses dépenses – pour simplifier, la masse des pensions
qu’il verse :

Masse des ressources = Masse des prestations

Partant de cette égalité, on peut caractériser l’équilibre du système de retraite par une relation
simple liant les divers déterminants des ressources et des prestations de retraite, à savoir le
nombre de cotisants, le nombre de retraités, le taux de prélèvement finançant les retraites5, la
pension moyenne des retraités et le revenu d’activité moyen :

Nombre de cotisants x Taux de prélèvement x Revenu d’activité moyen
=

Nombre de retraités x Pension moyenne

ou encore :

(Nombre de cotisants / Nombre de retraités) x Taux de prélèvement
=

Pension moyenne / Revenu d’activité moyen

La situation financière du système de retraite dépend ainsi de trois facteurs :

- le rapport entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités, qui dépend lui-même de
déterminants démographiques et des comportements d’activité à tous les âges de la vie,
mais qui peut aussi être influencé par les règles du système de retraite (notamment celles
qui jouent directement sur les âges effectifs de départ à la retraite6) ;

- le niveau des prélèvements, dont le produit est affecté au financement des retraites,
rapporté à la masse des revenus d’activité (« taux de prélèvement global »), qui dépend des
règles relatives aux cotisations et autres prélèvements ;

- et le niveau moyen de pension de l’ensemble des retraités rapporté au revenu d’activité
moyen de l’ensemble des personnes en emploi, qui dépend du cadre économique général
(notamment de la productivité du travail) mais aussi des règles qui déterminent les
montants de pension (règles de calcul des pensions à la liquidation, règles de
revalorisation, etc.)7.

5 Masse des prélèvements rapportée à la masse des revenus d’activité.
6 La notion « d’âge effectif de départ à la retraite » est ambiguë, car elle peut se référer à divers indicateurs. On
retient, dans tout ce rapport, l’âge moyen conjoncturel de départ à la retraite, qui dépend des probabilités d’être
retraité à chaque âge entre 50 et 70 ans. Cet indicateur ne doit pas être confondu avec l’âge moyen à la
liquidation des nouveaux retraités de chaque année (voir document n° 1 de la séance du COR du 27 mai 2015).
7 À ce terme doit être ajouté un terme rapportant au nombre de retraités de droit direct l’ensemble des dépenses
qui ne sont pas versées à ces retraités (les pensions de réversion versées à des personnes qui ne sont pas retraitées
de droit direct, les charges de gestion des régimes, etc.). Pour des raisons de lisibilité, et vu la faible ampleur de
ce terme (environ 3,5 points de pourcentage en 2015 et 1,5 points de pourcentage en 2060 des masses de
pension), il n’est pas représenté dans les graphiques ci-après mais bien intégré dans les graphiques relatifs à
l’équilibre des régimes.

37
   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44