Page 33 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 33
Rapport annuel du COR – Juin 2016

Figure 1.19 – Taux d’emploi des 55-59 ans et des 60-64 ans

55-59 ans 40 60-64 ans
75 année

70 35

65 30
en % des 55-59 ans
en % des 60-64 ans
60 25

55 20

50 15

45 10

40 année 5

35 0
1990
1992
1994
1996
1998
2000
2002
2004
2006
2008
2010
2012
2014
1990
1992
1994
1996
1998
2000
2002
2004
2006
2008
2010
2012
2014

Ensemble Femmes Hommes Ensemble Femmes Hommes

Note : activité et emploi au sens du BIT, âge atteint à la date de l'enquête. Données annuelles de 1975 à 2014
corrigées pour les ruptures de série ; données 2015: moyenne des quatre valeurs trimestrielles corrigées des
variations saisonnières (données provisoires pour le T42015).
Champ : France métropolitaine, population des ménages ordinaires.
Source : INSEE, enquête Emploi ; calculs INSEE (1990-2014) et DARES (2015).

Si des progrès ont ainsi été réalisés ces dernières années en matière d’emploi des seniors, la
question des transitions vers la retraite reste posée, une proportion sensible des assurés
passant par des périodes de chômage ou d’inactivité entre leur sortie définitive du marché du
travail et leur départ à la retraite (c’est-à-dire la liquidation de leurs droits). En moyenne sur
les années 2013 à 2015, à l’âge de 59 ans – âge où la proportion de personnes qui ne sont ni
en emploi ni retraitées est la plus grande –, près de 8 % des personnes sont au chômage au
sens du BIT ou dans le halo du chômage au sens de l’INSEE33, 11 % sont inactives et passées
en inactivité après leurs 50 ans et, enfin, 10 % sont inactives mais sorties du marché du travail
avant 50 ans ou n’ayant jamais travaillé34.

La proportion d’inactifs au sens du BIT passés en inactivité avant 50 ans ou n’ayant jamais
travaillé demeure stable jusqu’à 60 ans, âge à partir duquel une partie de ces assurés liquident
leurs droits35. La proportion de chômeurs au sens du BIT ou dans le halo du chômage au sens
de l’INSEE, reste aussi relativement stable entre 55 et 59 ans.

L’évolution notable par âge détaillé est la hausse entre 55 et 60 ans du taux de personnes en
inactivité et sorties du marché du travail après 50 ans, qui passe de 4 à 12 %, avant de baisser
fortement à partir de 61 ans. Cette population peut recouvrir des personnes ne recherchant
plus activement un emploi, voire des personnes qui ont décidé de sortir du marché du travail
et disposent d’autres ressources (épargne personnelle, revenus du conjoint, etc.). La
diminution entre 60 et 61 ans pourrait s’expliquer alors par le fait que certaines de ces

33 Personnes souhaitant travailler mais qui ne sont pas disponibles rapidement pour travailler (deux semaines) ou
ne recherchent pas activement un emploi, et auraient été considérées comme inactives au sens du BIT.
34 Voir le document n° 5 de la séance du COR du 30 mars 2016.
35 Pour les assurés en invalidité, par exemple, la pension de retraite se substitue à la pension d’invalidité dès
l’âge d’ouverture des droits.

31
   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38