Page 14 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 14
Rapport annuel du COR – Juin 2016

Figure 1.1 – Indice conjoncturel de fécondité observé puis projeté

2,2
2,1
2,0
1,9
1,8
1,7 année

2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020

Projections : scénario central Projections : fécondité basse
Projections : fécondité haute Observé (provisoire)
Observé (définitif)

Note : l’indicateur est calculé comme la moyenne sur 35 classes d’âge (femmes de 15 à 49 ans) des rapports, au
sein de chaque classe d’âge, entre le nombre d’enfants nés en France métropolitaine et le nombre de femmes
résidentes en France métropolitaine. Les hypothèses en projection après 2020 sont constantes jusqu’en 2060.
Champ : France métropolitaine.
Sources : INSEE, bilan démographique 2015 et projections de population 2007-2060.

Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le
territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours d’une année. Ce solde, qui
était de l’ordre de + 100 000 personnes par an jusqu’en 2006, a ensuite, d’après les données
de l’INSEE, décru progressivement à la fin des années 2000 pour atteindre 45 000 entrées
nettes par an. Cependant, la dernière année observée – 2012 – fait état d’une forte remontée
du solde migratoire qui s’établit alors à 91 000 entrées nettes5, soit un peu en deçà de ce qui
est prévu à long terme (+ 100 000).

S’agissant d’un solde, l’indicateur peut être très fluctuant d’une année sur l’autre, comme
c’est le cas entre 2011 et 2012. Le solde migratoire provisoire pour 2013 à 2015, qui
correspond à la moyenne des trois dernières années observées (2010, 2011 et 2012),
s’établirait à + 61 000 personnes par an, en ligne avec la variante de migration basse6.

5 Ce solde est calculé comme la différence entre la population au 1er janvier 2013 et celle au 1er janvier 2012, de
laquelle on retranche le solde naturel. Cette méthode ne permet pas d’apporter d’explications en termes d’entrées
et sorties.
6 Voir la sous-partie 2.2 (section b) pour l’impact de cette variante sur la situation financière du système de
retraite.

12
   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19