Page 109 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 109
Rapport annuel du COR – Juin 2016

Figure 3.6 – Distribution des durées validées tous régimes fin 2012

Ensemble des retraités de droit direct Retraités de droit direct de la
fin 2012 génération 1946

16% 16%

12% 12%

8% 8%

4% 4%

0% 0%
0
3
6
9
12
15
18
21
24
27
30
33
36
39
42
45
>48 ans
0
3
6
9
12
15
18
21
24
27
30
33
36
39
42
45
>48 ans

Femmes Hommes Femmes Hommes

Lecture : la part des retraités ayant une durée validée égale à 40 ans est de 5,9 % pour les femmes et 9,7 % pour
les hommes parmi l’ensemble des retraités de droit direct fin 2012 (graphique de gauche) ; cette part est de
9,6 % pour les femmes et 13,7 % pour les hommes parmi les retraités de droit direct de la génération 1946
(graphique de droite).
Champ : ensemble des bénéficiaires d’une pension de droit direct dans au moins un régime de base français au
31 décembre 2012, résidant en France ou à l’étranger (graphique de gauche) ; bénéficiaires d’une pension de
droit direct dans au moins un régime de base français au 31 décembre 2012, résidant en France ou à l’étranger,
nés en 1946 (graphique de droite).
Source : DREES, EIR 2012.

La dispersion des montants de pension et de leurs déterminants reflète en partie des disparités
entre les générations et entre les régimes de retraite.

Leurs évolutions au fil des générations sont estimées ici jusqu’à la génération 1942 à partir de
l’EIR 2008, en corrigeant le biais dû au fait que les retraités dont les pensions sont élevées ont
une espérance de vie plus longue. L’ensemble de ces estimations nécessite des travaux
spécifiques et n’a pu être actualisé jusqu’à la génération 1946 à partir de l’EIR 201216.

Le montant des pensions de droit direct a progressé au fil des générations : entre la génération
1924 (âgée de 84 ans fin 2008) et la génération 1942 (âgée de 66 ans fin 2008), il a progressé
en euros constants de 16 % pour les hommes et de 46 % pour les femmes. Cette progression
s’est accélérée à partir des générations nées au milieu des années 1930 : + 0,3 % par an chez
les hommes et + 1,3 % chez les femmes, pour les générations nées entre 1924 et 1934 ; puis
+ 1,5 % par an chez les hommes et + 3,2 % chez les femmes pour les générations nées entre
1934 et 1942.

Les montants de pension peuvent être décomposés comme le produit de trois éléments
intervenant dans le calcul de ces montants dans les régimes de retraite de base : le taux de

16 La DREES a toutefois estimé à partir de l’EIR 2012 des montants de pension de droit direct en équivalent
carrière complète – un concept proche de celui de « pension pleine » – jusqu’à la génération 1946 (voir le
document n° 6 de la séance du COR du 13 avril 2016 ).

107
   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114