Page 107 - Rapport annuel du COR 2016 « Evolutions et perspectives des retraites en France »
P. 107
Rapport annuel du COR – Juin 2016

2. La dispersion des montants de pension, de leurs déterminants et des
niveaux de vie des retraités

La dispersion des montants de pension est estimée à partir du dernier EIR, qui date de 2012,
comme dans le rapport annuel du COR de juin 2015.

a) La dispersion des montants de pension et de leurs déterminants

Fin 2012, près d’un retraité14 sur deux perçoit une pension brute globale (pension de retraite
tous régimes, y compris pension de réversion éventuelle) inférieure à 1 300 euros par mois.
En outre, près d’un quart d’entre eux perçoit une pension inférieure à 800 euros par mois
(environ 10 % moins de 300 euros par mois), et un autre quart environ une pension supérieure
à 2 000 euros par mois (environ 10 % plus de 2 700 euros par mois).

Figure 3.5 – Distribution des montants bruts de pension totale fin 2012

Ensemble des retraités de droit direct Retraités de droit direct
8 ayant une carrière complète

10

8
6

6
4

4

2
2
Part en %
Part en %

0 0

< 100 < 1000 < 1900 < 2800 < 3700 >4500 < 100 < 1000 < 1900 < 2800 < 3700 >4500

Ensemble Femmes Hommes Ensemble Femmes Hommes

Lecture : fin 2012, la part des retraités percevant une pension brute globale (pension de droit direct plus
pension de réversion éventuelle) comprise entre 1 400 et 1 500 euros par mois est de 4,5 % pour les femmes et
5,1 % pour les hommes parmi l’ensemble des retraités (graphique de gauche) ; cette part est de 5,8 % pour les
femmes et 6,1 % pour les hommes parmi les retraités ayant effectué une carrière complète (graphique de droite).
Note : sont sélectionnés, pour le graphique de droite, les seuls retraités ayant effectué une carrière complète et
dont la quasi-totalité des composantes de la pension sont connues dans l’EIR 2012.
Champ : ensemble des bénéficiaires d’une pension de droit direct dans au moins un régime de base français au
31 décembre 2012, résidant en France ou à l’étranger (graphique de gauche) ; bénéficiaires d’une pension de
droit direct dans au moins un régime de base français au 31 décembre 2012, résidant en France ou à l’étranger,
ayant effectué une carrière complète (graphique de droite).
Source : DREES, EIR 2012.

Les retraités percevant les pensions les plus faibles sont en général des personnes ayant
effectué des carrières incomplètes, par exemple des femmes ayant été longtemps inactives ou

14 Les retraités sont définis ici comme les personnes percevant au moins une pension de droit direct en
provenance d’un régime de retraite français, qu’ils résident en France ou à l’étranger.

105
   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112